Index Accueil Lexique Recherche avancée Diaporamas Bibliographie Liens Contact fr-fr en-uk Connexion
Joueur de cornemuse

loginPour visualiser les images en taille réelle, veuillez vous identifier

Photo de Joueur de cornemuse
Photo de Joueur de cornemuse

Copyright - E.C. Block, W. Muller - Tous droits réservés


Citer cette fiche Quote
Fiche n°133 - Joueur de cornemuseMusicastallis - url: http://www.pm.paris4.sorbonne.fr/musicastallis - Iconographie musicale dans les stalles médiévales - F. Billiet, tous droits reservés, Université de Paris Sorbonne (Paris IV). Consultée le 24-08-19. InfoLiens rapides
Voir toutes les fiches ayant le critère
16e siècle
France
Doubs
Soliste
cornemuse
Instrumentiste professionnel

Fiche n°133

Localisation : Notre-Dame (anc. abbaye augustinienne) - Montbenoît, Doubs (France)
Voir toutes les fiches du lieu : Notre-Dame (anc. abbaye augustinienne) - Montbenoît

Date : 1525-1527
Type de support : Miséricorde SH-09
Un homme, vêtu d'un pourpoint rembourré et crevé, coiffé d'un béret, souffle dans une cornemuse dont le bourdon est très effilé. Le pavillon pourrait être en corne, comme certains modèles d'influence germanique.
Scène profane en rapport avec la vie quotidienne - related to secular life

Stalles réalisées par Jean Julyot (période d'activité c.1525)

Personnage(s): Soliste
Instrumentiste professionnel jouant d'une cornemuse. Détail
  • Nom : Instrumentiste professionnel
  • Type : humain
  • Sexe : de sexe masculin.
  • Habillement : richement costumé.
Organologie: En Franche-Comté, la cornemuse est attestée par l'oral, par l'écrit et par l'iconographie :" par oral : en patois, dans le Doubs, on l'appelait la " dondaine "" par écrit : plusieurs textes en mentionnent l'usage au cours du XIXe siècle" par l'iconographie : c'est elle qui apporte les témoignages les plus nombreux et les plusanciens : on jouait de la cornemuse en Franche-Comté dès le Moyen Âge (Cynthia Philippe).
cornemuse Détail

Instrument polyphonique

Famille des aérophones de type à anche
Index Sachs-Hornbostel : 422

Iconologie: - BLOCK Elaine, Corpus of medieval misericords, France, Turnhout, Brepols, 2003, pp. 45-46. - BOUTTERIN Maurice, « Notices sur les églises du département du Doubs » in Mémoire de la Société d’Emulation du Doubs, 1907, pp. 377-382. - REY Maurice, « Montbenoît » in Congrès Archéologique de France, 1960, pp. 306-314.
Référence(s): Ancien numéro de la fiche : 990 De chaque côté : 8 stalles basses, 12 stalles hautes ; sellettes avec miséricordes ; stalles basses en 3 groupes de chaque côté, encadrés par des jouées ; stalles hautes surmontées d' un dorsal et d' un dais ; au nord un 2e groupe (banc) de 3 places de même structure que les stalles hautes mais avec siège non mobile. Stalles portant les dates 1525 et 1527, faites pour l'abbé Ferry Carondelet, attribuées au sculpteur Jean Julyot.
Scène(s) associée(s): Scène comparable à Barjols (Fiche n°340). Il y a une autre représentation de cornemuse dans l'abbaye de Montbenoît. Il s'agit du tympan du vitrail axial qui représente un concert d'anges autour de Dieu le père. Parmi les instruments de ce concert céleste figure notamment une cornemuse. Ce vitrail a été réalisé en 1525 pour l'abbé Ferry Carondelet (Cynthia Philippe).

Analogies

photo de la fiche n°46
photo de la fiche n°249
photo de la fiche n°518
  • Joueur de cornemuse
  • 3 critére(s) en commun
  • 16e siécle, Instrumentiste professionnel, cornemuse
photo de la fiche n°519
  • Joueur de cornemuse
  • 3 critére(s) en commun
  • 16e siécle, Instrumentiste professionnel, cornemuse
photo de la fiche n°67
  • Joueur de cornemuse
  • 3 critére(s) en commun
  • 16e siécle, Instrumentiste professionnel, cornemuse
photo de la fiche n°345
  • fiche à supprimer
  • 3 critére(s) en commun
  • 16e siécle, Instrumentiste professionnel, cornemuse